Secrets d’info” s’intéresse à la genèse de l’affaire Swissleaks, l’histoire d’une clef à 180 milliards d’euros.

“La clé”, Gérard Davet et Fabrice Lhomme © Radio

France – 2015 / éditions Stock

Gérard Davet et Fabrice Lhomme sont  journalistes d’investigation au quotidien “Le Monde”.

Ils ont joué un rôle déterminant dans les révélations“swissleaks”, lesquelles ont fait éclater au grand jour un système international de fraude fiscale et de blanchiment d’argent en Février 2015.

Un an plus tôt, une source apporte aux deux journalistes une clef USB contenant des dizaines de giga octets de données, plus de 100 000 noms de bénéficiaires de comptes occultesdissimulés chez HSBC en Suisse.

180 milliards d’euros sont en jeu : c’est le montant dessommes dissimulées au fisc du monde entier par les possesseurs de ces comptes.

L’affaire est de taille et la clef pose question. Comment exploiter ces informations? Que faire de la clef? Comment un individu chez HSBC a pu entrer en possession de telles données?

Fabrice Lhomme et Gérard Davet ont eu accès à des enregistrements confidentiels. Dans “La Clé. Révélations sur la fraude fiscale du siècle” (Stock), ils retracent les dessous de l’affaire et en ressituent les jeux.

Pour les aider dans le traitement de ces données colosales, ils font appel à un consortium de journalistes d’investigation à Washigton. Au total, 194 journalistes et plus de 50 organes de presse ont travaillé pendant 6 mois sur cette enquête extraordinaire.

180 milliards d’euros, enfouis dans une clef USB.
Huit personnes, dont un juge, un espion, un agent du fisc,
décidées à briser l’omerta financière.
Deux enquêteurs du Monde à l’affût d’un scoop mondial :
106 000 comptes cachés chez HSBC, en Suisse, la plus
grande fraude fiscale jamais révélée.
Et, bien sûr, une source providentielle.
Voici, enfin, les dessous de l’affaire SwissLeaks.
Les auteurs produisent des documents inédits,
issus de cette petite clef USB rouge
dont ils ne se séparent jamais.
Elle est loin d’avoir livré tous ses secrets.
Oui, l’affaire n’en est qu’à ses débuts.

Share Button

About Author - misterdan

Pas de commentaire

Sorry comments are closed for this Post.