Patrick Bruel conférence de presse aux Francofolies de Spa 2014

Patrick Bruel conférence de presse aux Francofolies de Spa 2014

Image de prévisualisation YouTube

Musicien passionné, éternel curieux, toujours guidé par le désir d’aventure, Patrick Bruel est l’un des artistes les plus complets, menant parallèlement sa carrière d’acteur, au théâtre et au cinéma, à sa carrière d’auteur-compositeur-interprète. Après plus de 30 ans de carrière Patrick Bruel continue de cumuler succès après succès.

Patrick Bruel mène cette double carrière de front. C’est grâce au réalisateur Alexandre Arcady qu’il décroche son premier rôle au cinéma dans « Le Coup de Sirocco » de Roger Hanin en 1979. Les deux hommes travailleront à nouveau ensemble pour « Le Grand Carnaval » en 1983, « L’Union sacrée » en 1990 et « K » en 1997. Bruel, acteur aux airs de jeune premier ne tarde pas à faire sa marque dans l’industrie du cinéma.

En 1983, Patrick se taille une place dans l’industrie de la musique grâce à la chanson « Marre de cette Nana » qui s’avère un énorme succès. En 1989, son second album, « Alors Regarde » regroupe les succès tel que « Casser la Voix » et « La Place des Grands Hommes » qui lui permettent d’accéder aux plus grandes scènes. Ces chansons restent à ce jour d’intemporels succès internationaux. Au Québec, Bruel remporte le Félix de « L’Artiste de la Francophonie s’étant le plus illustré au Québec » au Gala de l’Adisq de 1992.

En 1994, sortie de son 3ème album, « Bruel » qui vient confirmer le talent d’auteur-compositeur-interprète de Patrick Bruel auprès du public. Il vend plus de 4 millions d’exemplaire de ses deux premiers albums. Une immense tournée de spectacles suivra et donnera naissance à un album « live » lancé en 1995 où apparaîtra pour la première fois la chanson « Qui a le droit » qui deviendra un méga succès. Bruel fait alors son entrée dans le cercle très restreint des grandes stars de la chanson française.

En octobre 1999, Patrick reprend le chemin des studios et sort «Juste avant ». Cet album est alors reconnu comme étant le plus mature jusque là et mènera Bruel à une autre importante série de concerts intitulée « Rien ne s’efface ».

En 2002, Patrick enregistre « Entre deux » qui sera nommé album de l’année et vendu à près de 3 millions d’exemplaires. Ce disque double, qui devait être une parenthèse musicale avant le prochain album original, présente des reprises de chansons inspirées de la période de l’entre-deux guerres. Ces chansons, interprétées à l’origine par Charles Trenet, Maurice Chevalier et Jean Gabin pour ne nommer qu’eux, touchent le cœur d’un large public qui retrouve avec plaisir les aires de libération et de légèreté du chanteur dans ses interprétations. L’album triomphe, hors de toute attente, et la France se remet à danser sur « Mon Amant de St Jean » ou « la Complainte de la Butte ». Suite à ce succès phénoménal, l’envie de créer de l’auteur-compositeur Patrick Bruel refait surface et l’appel de la scène se fait sentir.

 

Share Button

sur misterdan

misterdan